English  ✓

Français

Analysis of the vital statistics of the city of Abidjan for the year 2005

Massoma Bakaoyko
Eugène Yapo
Lucien Kouassi
Anne Marie Rachelle Djangone-Mian, United Nations Population Fund (UNFPA)

Comme dans tous les pays, l’état civil connaît d’énormes difficultés en Côte d’Ivoire aussi bien dans son fonctionnement que dans l’utilisation des informations utiles issues de cette source pour la planification du développement. Dans le cadre du projet de modernisation de l’état civil et de reconstitution des registres détruits, l’INS a entrepris la collecte des faits d’état civil dans les 10 communes d’Abidjan renfermant plus du quart de la population du pays, avec l’appui technique et financier de l’UNFPA en 2006. Les trois principaux événements (naissances, mariages et décès) ont été pris en compte et chacun a fait l’objet d’un questionnaire séparé dont les réponses ont été analysées et le rapport disponible. Cette étude a montré que les statistiques de l’état civil peuvent bel et bien constituer une source de données exploitable sur nos populations.

  See paper

Presented in Poster Session 3