English 
Français

Between the EU and the Maghreb, sub-Saharan Africa, and his youth in the "migration trap"

Mehdi Lahlou, INSEA

L’échec de la politique sécuritaire européenne pour endiguer le flux de migrations irrégulières à partir des côtes méditerranéennes de l’Europe est patent au cours des dernières années. Il se révèle nettement avec l’explosion du nombre de migrants en situation irrégulière arrivés en Espagne au cours de l’année 2006 et, surtout, avec le déplacement de la plus grande partie des arrivées de migrants ‘’sans documents‘’ vers les Îles Canaries en lieu et place des côtes andalouses, ce qui tend à montrer que les protections d’ordre directement et fondamentalement sécuritaire non seulement sont demeurées inopérantes, mais qu’elles ont conduit à des situations un peu plus complexes, presque à l’opposé de ce qui en était attendu jusqu’en 2004 et 2005. Les migrants, et les réseaux de trafic auxquels certains parmi eux recourent, arrivant toujours à passer entre les mailles des systèmes de protection ou à les contourner.

  See paper

Presented in Poster Session 1