English 
Français

The number of children and the wellbeing of the Algerian family, what are the stakes?

Fatima Drid, Université de Batna
Kelthoum Bibimoun
Belkacem Ziani, Université de Batna
Miloud Sefari

Les transformations qu'a connue la société algérienne en général, même si elles étaient lentes au début de l'indépendance et n'ont pas pu se mettre au rythme des plans de développement pendant cette période, elles avaient connu une accélération étonnante pendant les deux dernières décennies. Selon les documents officiels, la diminution de la taille de la famille ainsi que la baisse de la fécondité, Néanmoins, il existe, au niveau local, des familles qui ont de 8 à 12 enfants par femme, voire plus. Ceci affecte négativement sur le bien être de ces familles. Nous nous interrogerons sur : " Quels sont les facteurs directs qui poussent ces familles à augmenter le nombre d’enfants?" " Comment ces familles peuvent-elles fournir le bien être à leurs membres?" Cela va apparaître avec une étude de terrain dans la ville de Batna en Algérie, un échantillon de 80 familles.

  See extended abstract

Presented in Session 40: What is the impact of high fertility on family wellbeing?