English 
Français

National Programme of Reproductive Health and Family Planning in Côte d'Ivoire: What is the future in a post-crisis context?

Mohamed Doumbia, Centre Suisse de Recherche Scientifique (CSRS) en Côte d'Ivoire

Longtemps opposée à l’adoption d’une politique de population, c’est seulement en 1998 que la Côte d’Ivoire a mis en œuvre un programme national de santé de la reproduction et de planification familiale. Dix ans après, bien qu’il est permis l’accès aux contraceptifs et la promotion de la planification familiale et surtout de faire avancer les droits reproductifs, les résultats du programme restent encore mitigés au regard de la stagnation de la prévalence contraceptive et surtout du désintérêt vis-à-vis de la planification familiale comparativement au VIH/SIDA. Avec le retrait des principaux bailleurs de fonds depuis le déclenchement du conflit armé en septembre 2002 et le faible soutien de l’Etat, l’offre de planification familiale est aujourd’hui très limitée pour des besoins non satisfaits de plus en plus croissants. Cet article qui s’appuie sur des études antérieures est une analyse critique de l’impact du programme et de son avenir dans le nouveau contexte post-crise.

  See paper

Presented in Session 39: Lessons from integration of reproductive health, family planning, and HIV and AIDS programs