English  ✓

Français

The role of the age at marriage in the decline in fertility in Algeria?

Zahia Ouadah-Bedidi, Institut National d'Études Démographiques (INED)

L’Algérie figure aujourd’hui, aux côtés de la Tunisie, de la chine et de l’Iran, sur la liste des 12 pays au monde où la baisse de la fécondité a été la plus rapide entre 1970-75 et 2005-2010. cette baisse a atteint plus de 70% entre 1968-71 et 1999-2002. Il s’agit dans cette communication de mettre en parallèle l’évolution de la fécondité générale et de la fécondité des mariages avec celle de la nuptialité durant les quarante dernières années pour montrer quel rôle a joué le retard de l’âge au mariage des femmes sur la baisse de la fécondité. Cette communication est structurée en trois parties. D’abord, nous analyserons la baisse rapide de fécondité générale et légitime entre 1970 et 2002. Ensuite, nous montrerons que les différences socio-économiques de la fécondité subsistent. Enfin, verrons que ces différences pèsent peu sur la fécondité des mariages.

  See extended abstract

Presented in Poster Session 3