English 
Français

Women participation in household spending and their decision taking role in children's education in Burkina Faso

Madeleine Wayack Pambè, Institut Superieur des Sciences de la Population (ISSP)

La participation économique des femmes à l’entretien de leur famille représente t’elle un élément de pouvoir supplémentaire favorable à la scolarisation de leurs enfants? De nombreuses études montrent en effet qu’une influence des femmes sur le processus de prise de décisions au sein du ménage est favorable au bien-être des enfants. A partir d’une régression logistique appliquée aux données de l’Enquête Démographique et Santé du Burkina Faso de 2003, ce travail examine l’effet de la contribution des femmes aux dépenses du ménage sur leur pouvoir de négociation dans le foyer et ses conséquences sur la scolarisation. La variable dépendante est la fréquentation scolaire des enfants de 7-19 ans. Les variables indépendantes sont le sexe, l’âge et le statut familial des enfants, et l’activité économique du chef de ménage et celle de son épouse, leur niveau d’instruction, l’âge au mariage de la femme et l’écart d’âge entre les époux.

  See paper

Presented in Session 59: The changing role of women in African families