English  ✓

Français

Population pressure and student mobility in the Maghreb

Thomas Dubois, Institut National d'Études Démographiques (INED)

En Afrique du Nord, la transition démographique s’est diffusée sous des formes « tardives, rapides et relativement convergentes ». L'augmentation de la population a cessé d’être la préoccupation principale des pays du Maghreb. La baisse des naissances concourt à isoler les jeunes de ce premier quart de siècle. Ils seront les plus nombreux qu’ait connu le Maghreb ! Les prochaines décennies vont surtout amorcer le passage d’une population jeune à une population en âge de travailler largement majoritaire, ce qui n’est pas sans conséquence sur les économies et les politiques de l’emploi de ces pays. Toutefois, la conjonction du poids démographique des jeunes et du retard à l’installation permet un investissement plus conséquent sous différentes formes : un soutien de la fratrie, de la famille élargie. Il peut être utilisé pour la reconversion de l’activité productive familiale dans des secteurs plus variés telles que les stratégies scolaires ou la migration.

  See extended abstract

Presented in Poster Session 1