English  ✓

Français

Accelerated fertility decline and population policies in Algeria: A paradoxical evolution?

Zahia Ouadah-Bedidi, Institut National d'Études Démographiques (INED)

Il s’agit dans cette communication de mettre en parallèle l’évolution de la fécondité et celle de la politique de population sur les quarante dernières années en Algérie pour montrer le décalage qui a toujours existé entre le niveau de fécondité atteint et l’opinion des pouvoirs publics sur ce même niveau. Cette communication est structurée en trois parties. D’abord, nous analyserons la période post indépendance, caractérisée par une absence de politique de limitation des naissances malgré un niveau de fécondité élevé. Ensuite, nous verrons comment l’Algérie effectue un revirement politique net entre la conférence de Bucarest et celle de Mexico au moment même où la baisse de la fécondité commence à s’accélérer, sous l’effet d’un premier facteur qui est le retard de l’âge au mariage. Enfin, nous tenterons de parler de la situation actuelle caractérisée par des changements démographiques très rapides et intenses.

  See extended abstract

Presented in Session 74: The future of family planning programmes in Africa