English 
Français

Marginalization and survival strategies outside the family: The case of adolescents leaving home prematurely in Bamako (Mali)

Tiéman Coulibaly, Institut des Sciences humaines du Mali
Abdoul Wahab Dieng, Université de Genève

De nos jours, le phénomène des enfants/jeunes en rupture sociale est en train de prendre de l’ampleur malgré la diversification des mécanismes d’intervention pour l’endiguer. Devant l’ampleur du phénomène dans un contexte de paupérisation , nous avons jugé opportun de chercher à savoir les stratégies que développent ces adolescents marginaux pour assurer leur survie, les liens qu’ils conservent avec leurs familles et avec la société adulte en général. Nous présentons ici les résultats d’une enquête qualitative réalisée auprès de 110 adolescents des rues, c’est-à-dire environ 2.5% de la population recensée par l’institution de tutelle, la Direction National de la Promotion de l’Enfant et de la Famille. En matière de méthodes d’analyse des données, nous avons opté pour l’analyse de contenu pour la richesse de son approche. Conscients qu’ils sont dépréciés par la société normative, ces adolescents, pour supporter au mieux leur nouvelle identité, ont-ils créé un microcosme fonctionnel qui témoigne de leur génie créateur.

  See extended abstract

Presented in Session 62: Adolescent transitions and sexual behavior