English 
Français

Maternal mortality in Kinshasa: therapeutic routes and access to obstetric care in the structures of reference

Eugénie Kabali Hamuli, Université Catholique de Louvain

Objectifs : décrire les itinéraires thérapeutiques des femmes décédées et survivantes et analyser les conditions d’accès aux soins obstétricaux Méthode : L’enquête cas-témoins a été réalisée dans 12 institutions de référence et dans les ménages à Kinshasa se référant à la période de de janvier à décembre 2004 sur 110 décès maternels (cas) et 208 survivantes (témoins). Le de test Khi² a été utilisé. Résultats : L’étude révèle que les décédées ont significativement plus été référées que les survivantes (74% vs 65%). Pour 70% des femmes décédées référées, l’évacuation s’est déroulée dans les 24 heures après admission dans la première structure contre 85% pour les survivantes. 90% des femmes sont décédées pendant la première semaine d’hospitalisation (dont 63% le jour d’admission), 33% des survivantes ont passé plus de trois semaines dans les structures étudiées. En conclusion, ces résultats confirment l’effet néfaste des références successives et tardives relevé dans d’autres études.

  See extended abstract

Presented in Poster Session 4