English  ✓

Français

The limitations of retrospective data collection on maternal mortality: The case of the DHS in Cameroon

Samuel Kelodjoue, Université de Dschang

La mortalité maternelle est encore évaluée au Cameroun sur la base du nombre des sœurs né vivant par femme et le nombre de sœurs encore vivant au moment de l’enquête. Dans ce type d’approche rétrospective, on collecte des informations sur le passé (la fécondité des femmes, la mortalité des soeurs) auprès de personnes vivantes au moment de l’enquête (les femmes de 15-49 ans par exemple). Cette technique présente certaines limites méthodologiques liées le plus souvent au contexte sociologique et anthropologique du milieu concerné. Sur la base d’une analyse croisée des méthodologies des deux dernières Enquêtes Démographiques et de Santé du Cameroun (1998 et 2004), cette communication a pour finalité de montrer l’importance de la mise en garde des utilisateurs de ces informations souvent occulté dans les différents rapports d’analyse malgré leurs conséquences sur le calendrier et l’intensité des évènements mesurés.

  See paper

Presented in Session 28: Methodological issues in estimating maternal mortality