English  ✓

Français

Determinants of consanguineous marriages in the region of the Gharb-Chrarda-Béni Hssen (Morocco)

Hinde Hami, Université Ibn Tofail
Abdelmajid Soulaymani, Université Ibn Tofail
Abdelrhani Mokhtari, Université Ibn Tofail

L’objectif de la présente étude vise à identifier les principaux déterminants des mariages consanguins dans la région du Gharb-Chrarda-Béni Hssen au Maroc par une analyse de régression logistique, permettant ainsi d’approfondir la connaissance et la compréhension de cette pratique matrimoniale. Les résultats d’une enquête prospective menée sur un échantillon de 106 familles ont monté que la population de la région étudiée est très endogame où 20% des mariages sont consanguins. Ainsi, l’analyse multivariée des facteurs liés au choix de cette forme de mariage confirme le rôle prépondérant du milieu de socialisation chez les femmes : seul le fait d’avoir passé l’enfance en milieu rural fait augmenter leur probabilité d’accepter un conjoint apparenté de douze fois par rapport à leurs consœurs du milieu urbain (p<0.05). D’ailleurs, le niveau d’instruction des hommes apparaît lié à la pratique de cette forme de mariage dans la région (p<0.10).

  See paper

Presented in Poster Session 3