English  ✓

Français

Gender and sexual behaviour among young Congolese in the face of HIV-AIDS

Gauthier Musenge Mwanza, Université de Kinshasa

Au Congo-Kinshasa, les estimations sur le VIH/Sida montrent une évolution géométrique de l’épidémie chez les filles (au moins 8 %) par rapport à l’évolution arithmétique chez les garçons (3 %) âgés de 15 à 24 ans. L’infection se diffuse dans les tranches d’âges plus jeunes quand les hommes choisissent comme partenaires sexuels des filles toujours plus jeunes. A la suite de cette évolution des préférences sexuelles, les filles sont infectées en moyenne dix ans plus tôt que les garçons ; c’est pourquoi, beaucoup d’entre elles vont mourir du sida à un âge moins avancé que les garçons. Dans la crainte qu’il y ait plus d’hommes d’âge fécond que de femmes , notre attention porte sur les contextes sociaux des causes et conséquences de ce déséquilibre pouvant conduire les hommes à avoir des rapports sexuels avec des filles encore plus jeunes, augmentant ainsi le taux de séropositivité des adolescentes.

  See paper

Presented in Session 58: HIV and AIDS and families 2